Travis Scott m'a conquis avec ses deux précédentes mixtapes, m'a rendu accro avec Rodéo, son premier album et m'a carrément touché en plein coeur avec son dernier opus: Birds in the trap sings Mcknight. 

14 titres, 14 bombes!  Et s'il ne fallait en retenir qu'une, ce serait bien évidement Through the late night en featuring avec... roulements de tambours... Monsieur Kid Cudi. Gros clin d'oeil au tube Day and Night sorti sur le premier Man on The Moon (ils y reprennent d'ailleurs certains gimmicks), je n'ai pu m'empêcher de verser ma larmichette tellement c'est jouissif!

Les autres tracks ne sont pas en reste non plus. On y retrouve un casting digne des plus grands blockbuster hollywoodiens en matière de feats: André3000, The Weeknd, Kanye West, Kendrick Lamar, Young Thug et j'en passe!

Les prods étant confiées à peu de choses près au mêmes beatmakers que sur l'album précédent, on pourra lui reprocher un flagrant manque de prises de risques... D'autant plus que la voix de Travis y est toujours autant autotunée.


Mais franchement, de toi à moi cher lecteur... Ne dit-on pas: "Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse?"

Pour résumer, Birds in the trap sings  Mcknight est un album préstigieux que tu te dois d'écouter de toute urgence... Et il se raconte d'ores et déjà, dans les milieux autorisés, que son prochain album serait en préparation pour l'année prochaine...

Que demande le peuple?